Rail strikes may go on for months as workers are ‘in it for the long haul’, union boss says 

Les barons syndicaux ont menacé des mois de chaos ferroviaire supplémentaire la nuit dernière après une nouvelle série de grèves de train misérables

Les grèves des chemins de fer peuvent durer des mois car les travailleurs sont “à long terme”, selon le patron du syndicat

  • La grève du personnel de 13 compagnies ferroviaires hier est intervenue après les débrayages massifs de samedi
  • Environ 9 000 membres du syndicat ont organisé une action sur les salaires et les conditions
  • Ce n’est que la dernière vague de chaos après un été d’actions revendicatives

Les barons syndicaux ont menacé des mois de chaos ferroviaire supplémentaire la nuit dernière après une nouvelle série de grèves de train misérables.

Les services ont été annulés dans tout le pays alors qu’environ 9 000 membres du syndicat des chauffeurs Aslef et de la Transport Salaried Staffs ‘Association (TSSA) ont organisé des actions sur les salaires et les conditions.

La grève d’hier du personnel de 13 compagnies ferroviaires est intervenue après des débrayages massifs samedi et est la dernière vague de chaos après un été d’actions revendicatives que les dirigeants syndicaux ont promis d’entraîner l’année prochaine.

Les barons syndicaux ont menacé des mois de chaos ferroviaire supplémentaire la nuit dernière après une nouvelle série de grèves de train misérables

Le secrétaire général d’Aslef, Mick Whelan, a déclaré: “Le message que je reçois de mes membres est qu’ils sont là pour le long terme et qu’ils souhaitent que l’action revendicative soit augmentée.”

La TSSA prévoit de faire grève jusqu’à samedi, date à laquelle les membres du syndicat ferroviaire, maritime et des transports de plus d’une douzaine de compagnies ferroviaires et de Network Rail prendront également des mesures.

Un porte-parole du ministère des Transports a déclaré: «Il est incroyablement décevant que, pour la deuxième fois en cinq jours, nous soyons confrontés à des perturbations sur nos chemins de fer. Nous exhortons les patrons syndicaux à reconsidérer cette action qui divise.

Les services ont été annulés dans tout le pays alors qu'environ 9 000 membres du syndicat des chauffeurs Aslef et de la Transport Salaried Staffs Association (TSSA) ont organisé une action sur les salaires et les conditions

Les services ont été annulés dans tout le pays alors qu’environ 9 000 membres du syndicat des chauffeurs Aslef et de la Transport Salaried Staffs ‘Association (TSSA) ont organisé une action sur les salaires et les conditions

Le secrétaire général du RMT, Mick Lynch, qui a rejoint hier une ligne de piquetage Aslef à l’extérieur de la gare d’Euston, a déclaré: “ Nous revotons maintenant pour obtenir un nouveau mandat pour les six prochains mois – s’il n’y a pas de règlement, il y aura plus d’action, c’est comme ça Ça marche.

« Partout où nous allons, le public nous soutient en nombre. Ils participent aussi aux rassemblements et aux manifestations.

Il a déclaré que les négociations avec les compagnies ferroviaires se poursuivaient cette semaine, mais que les dirigeants syndicaux n’avaient “rien vu de concret à part une poignée de main et une tasse de thé à ce stade”.

La secrétaire aux Transports, Anne-Marie Trevelyan, a déclaré à l’émission World at One de BBC Radio 4 qu’elle voyait désormais “plus clairement” le point de vue des cheminots après avoir rencontré MM. Whelan et Lynch.

Elle a dit qu’elle “voulait vraiment comprendre d’où ils venaient”.

Publicité

.
]